Mini-Entreprise

Partenaire : Les Jeunes Entreprises

Destinée au 3e degré de l’enseignement secondaire, la Mini-Entreprise veut donner aux élèves une idée concrète du fonctionnement de l’entreprise. Comment ? En leur proposant de mettre sur pied, pendant une année scolaire, une entreprise de taille réduite et de la gérer à la manière de véritables entrepreneurs.

Au départ, les élèves choisissent un lieu de travail, leur siège social, et mettent en place les différents départements : commercial, financier, technique…Pour chacun de ceux-ci, il faut désigner des responsables. A eux d’apprivoiser leurs nouvelles fonctions (de direction et autres) et les tâches relatives à la création d’une entreprise : étude de marché, recherche d’un produit ou d’un service, d’un prix de vente, comptabilité, calcul des salaires, marketing…Sans oublier la possibilité de s’essayer dans des fonctions qui pourraient être les leurs plus tard.

Deuxième étape : trouver l’idée d’un produit ou d’un service, et un nom accrocheur qui permettra de le vendre. Cela étant fait, le responsable financier peut se mettre en quête d’actionnaires pour financer la production. 

S’ensuivent la production et la vente des produits, au sein de l’école ou à l’extérieur. En cours d’année, il faut organiser une assemblée générale pour informer les actionnaires de profits potentiels, tenir les journaux d’achat, de vente, de la comptabilité, calculer le seuil de rentabilité, du prix de revient, des salaires,… Cette expérience unique permet d’inculquer aux élèves le sens des responsabilités, leur apprend à communiquer et à se fixer des objectifs à court - moyen et long terme.

 Vous souhaitez lancer une Mini-Entreprise dans votre école ? Quatre formules s’offrent à vous :

* le modèle classique : les élèves se réunissent sur base volontaire pendant les heures de pause ou après les cours ;
* le modèle en classe : le professeur intègre le programme dans les cours (d’économie par exemple) ;
* le modèle à finalité sociale : les élèves décident, avec l’accord des actionnaires, de verser 1/ 3 de leurs bénéfices à une cause humanitaire ou à un projet caritatif.
 *la Mini-Entreprise musicale : les élèves organisent un concours de groupes musicaux belges peu connus sur podium. Une initiation à l’organisation d’événement qui s’oriente davantage sur des activités de marketing et de sponsoring.

 

Inscription en ligne