Les fonds européens ciblent la zone du canal

Dans le cadre de la nouvelle programmation des Fonds Structurels Européens FEDER (Fonds Européen de Développement Régional), le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a défini ses objectifs dans un Programme Opérationnel (PO) dénommé « Objectif 2013 : Investissons ensemble dans le développement urbain ! » (période 2007-2013). Le but de ce programme est de relancer une zone en difficulté structurelle qui possède pourtant de nombreux atouts. Le Gouvernement a décidé de concentrer les moyens disponibles sur une « Zone d’ Intervention Prioritaire », dite « la ZIP », située sur les rives est et ouest du canal, du nord au sud de la Région Bruxelles-Capitale.

C’est à travers l’école que le Projet FEDER ‘Stimuler l’esprit d’entreprendre en Zone d’Intervention Prioritaire’ va jouer un rôle dans la revitalisation de la ZIP. Il est évident que l’école est appelée à jouer un rôle fondamental de dissémination de la culture entrepreneuriale. Le rôle du milieu académique est incontournable, la formation constitue la clé de voûte de la société entrepreneuriale.

Nous savons que plusieurs freins liés au milieu familial et au milieu scolaire expliquent le manque de culture entrepreneuriale. Pour palier celui-ci, il existe déjà plusieurs programmes de sensibilisation à l’esprit d’entreprendre. Malheureusement ceux-ci ne touchent pas suffisamment les écoles de la ZIP. C’est pourquoi le projet a pour objectif de développer une solide culture entrepreneuriale chez les jeunes de la Zone d’Intervention Prioritaire.

Pour la première fois à Bruxelles des structures de sensibilisation à l’entrepreneuriat telles que impulse.brussels, ICHEC-PME, Groupe One, Les Jeunes Entreprises et UNIZO vont être amenées à définir une stratégie commune et travailler ensemble sur une cible commune, qui jusqu’à présent était peu ou pas couverte.

Projets sélectionnés

Suite aux deux appels à projets lancés par le Gouvernement en mars 2007 et février 2008, 37 projets ont été sélectionnés les 13 décembre 2007 et 19 décembre 2008.

Ajoutés aux nombreuses actions entreprises par le Gouvernement depuis plus de dix ans, ces projets permettront d’améliorer progressivement la zone définie.

Redynamiser son économie, renforcer la formation et l’emploi et améliorer l’attractivité de ses quartiers sont les objectifs que s’est fixés le Gouvernement pour réduire les disparités régionales.

Ces projets ont été évalués selon des critères généraux et spécifiques. Ils ont dû respecter des critères d’éligibilité (par exemple présenter un dossier complet) et des critères généraux (de partenariat, d’effets sur cette ZIP, d’obligation de moyens, etc.), ainsi que les priorités transversales du programme (développement durable, innovation et gouvernance, partenariat et égalité des chances).

Pour plus de détails sur les projets, vous pouvez consulter la liste des bénéficiaires et le résumé des projets en cliquant ici

Impact en matière d’emploi et de formation

Le nombre d’emplois directs créés dans le cadre de la réalisation des projets sélectionnés devraient atteindre les 317 équivalents temps plein. L’impact indirect sur l’emploi sera beaucoup plus grand mais pourra seulement être évalué durant et après la programmation.

Plus de 5.000 personnes/an seront formées dans les 9 centres de formations sélectionnés.

Et enfin, 300 nouvelles places de crèches prioritairement accordées aux habitants de la ZIP permettront un meilleur accès des parents à l’emploi et à la formation.

Impact en matière de développement durable

Le programme vise un objectif de 50% de projets d’infrastructure financés par le programme dans une dynamique d’amélioration de la performance énergétique et/ou de valorisation des déchets produits.

22 projets sur les 37 sélectionnés seront des projets d’infrastructure. 17 d’entre eux permettront la réhabilitation de friches ou de chancres urbains. Et plus de la moitié a pour ambition de mettre en œuvre des techniques d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments et/ou de valorisation des déchets produits.

Tous les projets d’infrastructure financés dans le cadre de la programmation sont engagés à consulter le facilitateur de Bruxelles-Environnement lors de la conception du bâtiment.

Source : www.bruxelles.irisnet.be